Les maux d’hiver : quoi faire et quand consulter en cas de rhume/grippe?

Grippe ou rhume : quand consulter? | Blogue Innova Soins

La saison froide annonce le début du rhume et de la grippe, et même lorsque le printemps est à nos portes, ces virus ne disparaissent pas pour autant. Il est possible d’adopter de bonnes habitudes pour prévenir la contamination, mais, malgré cela, tout le monde est susceptible d’en être affecté.

Le rhume et la grippe sont des infections des voies respiratoires causées par des virus. Bien qu’elles puissent se ressembler par leurs symptômes et leurs modes de transmission, elles présentent des caractéristiques différentes. 

Les symptômes du rhume sont habituellement plus légers et s’installent de façon graduelle, alors que la grippe saisonnière (influenza) entraîne des symptômes plus sévères et d’apparition rapide. Rien ne guérit les virus, ils partent d’eux-mêmes avec une gestion efficace des symptômes.

De ce fait, il n’est généralement pas nécessaire de consulter un médecin ou une infirmière praticienne. Il est recommandé de vous informer d’abord à votre pharmacien ou pharmacienne pour vous accompagner dans l’autogestion de vos symptômes. Certaines conditions de santé peuvent toutefois prédisposer aux complications et nécessiter l’intervention précoce d’un professionnel de la santé.

Dans tous les cas, des complications peuvent survenir à la suite d’un épisode viral, le plus souvent une surinfection bactérienne, notamment une sinusite ou une pneumonie pour laquelle il est suggéré de consulter.

Comment soigner le rhume et la grippe?

Rien ne guérit les virus, ils disparaissent d’eux-mêmes! En effet, les symptômes durent en moyenne 7 à 14 jours et il n’existe malheureusement pas de traitement miracle pour que les virus s’estompent plus rapidement.

Le mot d’ordre est « patience » : il faut du temps au système immunitaire pour combattre le virus. Vous pouvez cependant faciliter votre rétablissement et soulager vos symptômes. Voici quelques conseils pour vous aider.

L’hydratation 

Afin d’accélérer la récupération, il est conseillé de bien s’hydrater. Buvez beaucoup de liquide et augmentez le taux d’humidité, cela vous aidera à éviter la déshydratation et à atténuer les maux de gorge. Les liquides chauds peuvent contribuer à dégager les voies nasales et à soulager la congestion.

Le repos 

Votre corps a besoin de temps et d’énergie pour combattre l’infection et récupérer. Soyez patient, réduisez vos engagements et déléguez des tâches. Si vous le pouvez, restez à la maison et reposez-vous. Évitez de visiter vos proches pour limiter la contamination.

Les traitements de support et les médicaments en vente libre

Les symptômes tels que la toux, la congestion et la douleur à la gorge peuvent être très incommodants. Les tisanes et bouillons chauds peuvent amener un soulagement de ces symptômes, tout comme les humidificateurs à air froid et l’inhalation de vapeur chaude. Le miel peut aussi apaiser l’irritation de la gorge. L’hygiène nasale avec une solution saline est recommandée pour favoriser le rétablissement et diminuer l’inconfort associé à la congestion.

Si cela ne suffit pas à contrôler vos symptômes, vous pouvez utiliser des médicaments en vente libre. Il est important de lire attentivement les instructions et les mises en garde sur l’emballage. Tout médicament ou produit naturel peut entraîner des effets indésirables et avoir des interactions avec d’autres médicaments. Il est préférable de consulter votre pharmacien ou pharmacienne pour connaître les options thérapeutiques sécuritaires et adaptées à votre situation.

Quand consulter en cas de rhume et/ou grippe?

Les principales complications du rhume et de la grippe sont les infections bactériennes des sinus et des poumons. Certains signes, symptômes et conditions indiquent une évolution défavorable de l’épisode viral. La présence de certaines maladies peut également augmenter le risque de complications. Il est approprié de consulter un médecin ou un professionnel de la santé si vous avez :

  • des signes de détresse respiratoire, de la difficulté à respirer;
  • une respiration sifflante;
  • des douleurs à la poitrine ou aux côtes;
  • un mal de gorge qui dure plus de 2 jours, la gorge enflée, rouge et couverte de pus;
  • le nez qui coule depuis plus de 10 jours et dont les sécrétions sont verdâtres ou jaunâtres ou une douleur dans le visage ou un mal de tête intense;
  • une toux qui persiste plus de 7 à 10 jours ou une toux grave qui produit du mucus épais verdâtre ou sanguinolent;
  • une fièvre supérieure à 38,5 °C pendant plus de 3 jours ou une fièvre qui apparaît dans les 14 jours qui suivent;
  • mal à l’oreille ou du pus qui s’écoule de l’oreille.

De plus, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé si vous faites partie d’un groupe qui présente un risque élevé face à la maladie (troubles pulmonaires, cardiaques ou troubles médicaux qui affaiblissent le système immunitaire, personnes âgées et enfants en bas âge).

En cas de doute, vous pouvez contacter le 811 pour vous conseiller.

Comment prévenir les virus?

Il existe une multitude de virus des voies respiratoires et il n’est pas toujours possible de les éviter. Toutefois, certaines mesures peuvent permettre de limiter la contagion, dont la restriction des contacts et les mesures d’hygiène. En effet, pour diminuer la propagation, restez à l’écart des personnes infectées. Cela dit, l’hygiène demeure la clé d’une bonne prévention contre ces virus.

  • Lorsque vous toussez ou éternuez, faites-le dans un mouchoir et couvrez bien votre nez et votre bouche. Si vous n’avez pas de mouchoir sous la main, toussez ou éternuez dans le pli de votre coude.
  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour pour éviter de contracter ou de transmettre un virus, surtout après vous être mouché ou avoir toussé.
  • Les produits contenant de l’alcool sont efficaces, mais ils ne peuvent pas remplacer un bon lavage des mains.
  • Ne touchez pas inutilement les surfaces communes et prenez soin de les désinfecter régulièrement.

Puisque la grippe (influenza) provoque des symptômes plus sévères et souvent des complications plus graves, il est possible de s’en protéger par la vaccination.

La vaccination contre la grippe est le meilleur moyen de prévenir celle-ci. Elle immunise contre le virus de la grippe environ deux semaines après l’injection. Elle ne vous protège toutefois pas contre tous les virus, donc pas contre le rhume. Informez-vous!

Auteure : Marie-Ève Jean, infirmière praticienne spécialisée au Centre Innova Soins