La diarrhée des voyageurs : miser sur la prévention!

Diarrhée des voyageurs

Bienvenue dans le monde fascinant des voyages, où l’excitation de la découverte est à son comble! Ne sous-estimez pas cependant la menace silencieuse qui peut contrarier vos plans : la redoutable diarrhée des voyageurs, communément appelée « tourista ». Ne laissez pas ce trouble intestinal gâcher votre expérience de voyage!

Heureusement, nous sommes là pour vous guider sur la voie de la prévention. Préparez-vous à embarquer pour un voyage instructif sur la meilleure façon de protéger votre santé digestive et de profiter pleinement de vos aventures.

La diarrhée des voyageurs est une maladie affectant les voyageurs en provenance d’un pays industrialisé se rendant dans les zones où les normes sanitaires sont insuffisantes. Cette maladie se transmet principalement par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés. Certains facteurs de risque augmentent les chances d’attraper cette maladie en fonction de la région visitée, de sa durée et du type de séjour. Dans la plupart des cas, les épisodes de diarrhée ne sont pas graves et se résorbent en 1 à 5 jours.

Quels sont les symptômes?

La diarrhée du voyageur se manifeste par des selles liquides fréquentes (minimum 3 en 24 heures) qui peuvent être accompagnées de crampes abdominales, de nausées et vomissements, de fièvre et de sang dans les selles.

Comment prévenir la diarrhée du voyageur?

L’un des moyens les plus efficaces pour éviter cette maladie est de miser sur l’hygiène et faire preuve de prudence. Plusieurs mesures sanitaires peuvent être prises en considération pour réduire le risque d’attraper la diarrhée du voyageur :

  • Manger des fruits et des légumes fraîchement épluchés ou pelés. 
  • Ne pas consommer de salade ni de laitue.
  • Manger de la viande, du poisson et des fruits de mer bien cuits.
  • Éviter les sauces.
  • Consommer des boissons embouteillées et scellées. Ne pas ajouter de glaçons dans vos breuvages.
  • Boire du lait pasteurisé et bien réfrigéré.
  • Se brosser les dents avec de l’eau purifiée ou embouteillée.
  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de manger, de boire ou de cuisiner et après être allé aux toilettes.

Il existe aussi Dukoral®, un vaccin oral utilisé pour aider à prévenir la diarrhée du voyageur causée par l’E. coli enterotoxinogène et/ou le choléra. Ce vaccin est une bonne méthode pour vous protéger de la diarrhée du voyageur causée par ces bactéries.

Comment pouvons-nous traiter la diarrhée des voyageurs?

Malgré la prévention, cette maladie peut tout de même survenir. Il est alors important de garder une bonne hydratation en buvant beaucoup d’eau et d’éviter l’alcool, le café, le thé et les boissons sucrées.

En cas de diarrhée, vous pouvez prendre un antidiarrhéique pour ralentir le mouvement des selles dans l’intestin. De plus, pour la diarrhée sévère avec une présence de sang dans les selles vous empêchant complètement de faire vos activités, vous pouvez avoir recours à un antibiotique pour détruire la bactérie.

Advenant une fièvre élevée, des douleurs abdominales sévères, des vomissements, des signes de déshydratation et des symptômes qui ne s’améliorent pas, consultez un médecin sur place.

Voilà, chers voyageurs, vous êtes désormais bien informés pour éviter les désagréments de la redoutable diarrhée des voyageurs! Rappelez-vous, la prévention est votre meilleure alliée. En observant les mesures d’hygiène essentielles, en faisant preuve de prudence dans vos choix alimentaires et en envisageant une vaccination, vous maximiserez vos chances de savourer pleinement votre voyage, sans tracas intestinaux.

Si malgré toutes vos précautions, l’ennemi parvient à se frayer un chemin et à perturber votre système digestif, ne paniquez pas! Il existe des moyens de combattre la diarrhée et de reprendre le contrôle de votre aventure. Une bonne hydratation, l’utilisation des médicaments appropriés et la consultation d’un professionnel de la santé, si nécessaire, sont les ressources sur lesquelles vous pouvez compter.

Amis voyageurs, que votre prochaine escapade soit une source de souvenirs mémorables plutôt que de désagréments gastro-intestinaux. N’oubliez pas : soyez préparés, prudents et gardez le sourire, même si parfois cela peut être difficile! Bon voyage et que vos papilles gustatives s’en donnent à cœur joie, sans inquiétudes intestinales inopportunes!

Auteure : Sarah-Jann Beaupré, infirmière clinicienne, experte en santé voyage au Centre Innova Soins® de Beauport.